Navigation

Les adultes - Initiation Biblique

INTRODUCTION A L’INITIATION BIBLIQUE

            Pour grandir l’enfant a besoin des mots d’amour de ses parents. Il en est de même pour les couples. Un amour sans paroles ne peut pas exister. Il y a des paroles qui redonnent force, courage et confiance. A l’Initiation Biblique est proposée une Parole qui conduit à la Vie.

Il y a plusieurs façons de lire la Bible :

  • En CURIEUX : je lis la Bible comme je lis le journal en me scandalisant des actes de guerres, de violences et de crimes.

  • En AMOUREUX : la dulcinée qui lit et relit la lettre d’amour qui lui a été envoyée par celui qui l’aime et qui essaie de déchiffrer le contenu.

  • En CROYANT AMOUREUX : je me laisse rencontrer par ce Dieu qui nous aime. En croyant amoureux je découvre dans ces pages les mille et une façons de me laisser dire combien je suis aimé par ce Dieu-là, de me laisser interpeller par sa PAROLE.


C’est en fréquentant que l’on arrive à connaître. On dit souvent : « Il faut manger un sac de sel avec quelqu’un pour le connaître ». Et tel époux qui disait à l’âge de 90 ans : « Je ne connais pas encore entièrement ma femme ; elle me surprendra toujours encore ». Il n’y a pas que l’homme et la femme qui soient un mystère.


La Parole de Dieu n’est pas une Parole ancienne, même si elle nous vient de la nuit des temps. Elle est pour moi aujourd’hui une parole d’amour qui me fait vivre. Cette Parole, c’est Quelqu’un qui m’interpelle, qui est pour moi comme une boussole m’indiquant la direction à prendre pour réussir non seulement ma vie humaine, mais pour réussir mon existence, mon éternité, parce que je suis fait pour cela. Je suis programmé pour vivre éternellement et cela vaut la peine de commencer à fréquenter ou de fréquenter Celui qui chemine à mes côtés et avec Lequel je partagerai l’éternité. Cela vaut la peine de Le fréquenter dans sa Parole.


Pourquoi ?  Parce que sa Parole est toujours créatrice comme au premier jour, elle a encore son dynamisme : « Que la lumière soit … et la lumière fut ! ». Ou encore : « Prenez et mangez, Ceci est mon corps. Prenez et buvez, ceci est mon sang ». Ou encore : « Lève-toi et marche »  et l’homme s’est mis debout.


Rencontrer cette Parole, rencontrer Celui qui parle à travers cette Parole ne laisse jamais indemne : saint Jean s’est encore souvenu de nombreuses années plus tard de cette rencontre faite avec Jésus et il dit : « C’était la dixième heure ». Cette rencontre avec le Vivant a  changé sa vie. Il a ensuite tout quitté.


Les gens au temps de Jésus étaient accrochés aux lèvres de Jésus parce qu’il parlait du Royaume, de son Père. Il a redoré le blason de son Père que les hommes au cours des siècles avaient sali. Il a montré le vrai visage de son Père. Il a donné envie de son Père.


Les soirées que l’on appelle : « INITIATION BIBLIQUE »  se voudraient un accompagnement dans la lecture de la Parole de Dieu, comme une clé de lecture pour mieux entrer dans ce texte qui a été écrit par des Orientaux, c’est-à-dire des écrivains qui ont une mentalité différente de la nôtre. J’ai besoin de comprendre le pourquoi de cette manière d’écrire, de comprendre le contenu qui n’est pas toujours évident. Mais c’est passionnant de découvrir peu à peu le sens et l’esprit de ce message qui m’est adressé à moi.      


Ces rencontres ont lieu le MARDI, une fois par mois de 20 H à 22 H, au presbytère de SAINT-AVOLD. Un groupe d’une quinzaine de personnes  chemine depuis cinq ans. Les participants de ce groupe peuvent témoigner qu’ils ont pris petit à petit l’habitude de pénétrer dans l’intimité de ce message et ils ne le regrettent pas. On a toujours envie d’aller plus loin dans la compréhension de cette Parole de Dieu.


Au 31 décembre 2007 la Bible est traduite en totalité ou en partie en 2454 langues.

Monsieur l'abbé René KRAUZEWICZ       abbe.renek@orange.fr